Abus sexuel

 

Comment Panser l’Impensable ?

 

« L’abus sexuel c’est comme de la glu, ça vous colle à la peau, au cœur et à l’âme ; et si vous essayer de vous nettoyer seul(e) vous risquez de vous embourber davantage, de vous noyer. Alors l’angoisse monte et vous submerge… » Témoignage d’une jeune femme abusée par son oncle.

Surtout ne restez pas dans la solitude : Parlez !  En choisissant une personne qui saura vous accompagner sur le chemin qui vous aidera à devenir pleinement qui vous êtes.

Il est important de ne pas rester l’éternel(le) « Abusé(e) » mais de retrouver votre place, vos forces vives, votre créativité.

Les victimes d’abus sexuel ont vécu un traumatisme.  Souvent, caché et nié pour réussir à survivre.

Mais certains blocages, parfois sexuels, sont les symptômes de cette souffrance toujours présente et non soignée.

Cette blessure non soignée fait toujours mal.

Ce traumatisme peut se soigner même s’il restera une cicatrice.  Ainsi, il sera possible de retrouver un équilibre et une certaine sagesse de vie.

 

La parole est la 1ère étape pour se libérer.

 

Définition officielle de l’abus sexuel :

Geste posé par une personne donnant ou recherchant une stimulation sexuelle non appropriée quant à l’âge et au niveau de développement de l’enfant ou de l’adolescent, portant ainsi atteinte à son intégrité corporelle ou psychique, alors que l’abuseur a un lien de consanguinité avec la victime ou qu’il est en position de responsabilité, d’autorité ou de domination avec elle.