Il y a-t-il une fréquence sexuelle idéale ?

Marjorie n’a pas les mêmes envies que son compagnon .

Témoignage de Marjorie, 37 ans, Ste Marie, Nouméa.

Je suis en couple depuis 8 ans et nous avons une petite fille de 6 ans. Je veux bien faire l’amour mais pas tout le temps. En fait, 1 fois tous les 10 à 15 jours me suffit largement. Par contre mon compagnon me reproche en permanence que ce n’est pas suffisant. Il me dit que ce n’est pas normal que les autres le font souvent. Il essaye souvent. J’avoue que maintenant je redoute le moment du couché et ça fait plutôt l’effet inverse : j’ai encore moins envie de lui.  Du coup, je n’ose plus aller vers lui pour lui faire un bisou ou un petit câlin car il va forcément avoir envie de sexe. J’ai l’impression que l’on s’éloigne l’un de l’autre. Pourtant, je l’aime.

La fréquence des rapport sexuels

Marjorie, je vous remercie pour votre témoignage qui va me permettre d’aborder la question de la fréquence des rapports sexuels (RS).Cette question revient souvent. Vous n’êtes pas la seule à vivre cette situation où le couple ne s’entend sur ce sujet. Et cela crée souvent des tensions dans le couple.

Il n’y a pas un nombre idéal de rapports sexuels

Il n’y a pas de nombre de RS idéal. Votre mari peut comparer aux autres mais chacun est différent. Ce qui va convenir à un couple ne conviendrez pas à autre. Comme par exemple, certain font faire l’amour 4 fois par jour et d’autre 1 fois tous les 6 mois. Il n’y a pas que la notion de quantité mais de QUALITE.

Il aimerait que vos RS soient plus fréquentes. Est-ce cette fréquence est toujours la même depuis que vous vous connaissez ? Ou bien s’est-elle réduite ? Vous êtes en désaccord avec votre compagnon sans jamais en avoir vraiment discuté.

Changer de stratégie

Il ne s’agit pas de s’adapter à l’un ou à l’autre mais de trouver ensemble une intimité qui vous convienne. Votre compagnon utilise une stratégie qui ne fonctionne pas : celle de vous demander chaque soir de la même façon. Et cette attitude vous bloque. Mais devant vos nombreux refus, il ne sait plus comment faire et devient maladroit dans ses demandes. Vous êtes rentrés dans un cercle vicieux où vous interdisez aussi les câlins non sexuels.

Il souhaite partager avec vous des moments intimes. Avez- vous tous les 2 des activités communes en dehors de la maison ? A quel moment vous retrouvez vous tous les 2 seuls ? Dans le lit uniquement ? Il est important de trouver des petits moments où l’on va discuter, pouvoir se rapprocher, s’écouter, rigoler ensemble afin de garder ce lien de complicité et d’intimité qui unissent un couple.

Les moments intimes

Tous ces petits détails sont les ingrédients indispensables qui vont vous permettre de vous sentir bien avec votre compagnon. Ces instants sont souvent indispensables et vous donneront davantage envie de partager un moment plus intime. Discutez avec votre compagnon et osez lui dire sans reproche ce que vous ressentez.  Expliquez-lui que vous avez besoin de câlins parfois sans sexualité, il les appréciera aussi. La sensualité amène à la sexualité. La communication est la clé d’un couple heureux.