Quel est le pilier d’un couple ? L’amour me direz-vous ! Oui bien sûr, mais pas seulement.

La recette d’une relation épanouie et équilibrée réside en la capacité des partenaires à se comprendre. Pour cela, il est important de communiquer, et ce, à tous les niveaux, y compris sexuel. Car s’il est un endroit où il faut vraiment oser s’exprimer, c’est bien dans la chambre à coucher ! Mais que ce soit par pudeur ou par crainte de blesser l’autre, il n’est pas toujours évident de nommer ses désirs, de dire ce qu’on apprécie et surtout ce qu’on apprécie moins…

La communication

La communication au sein du couple est-elle facile ? A priori oui. On est censé bien se connaître et savoir ce que notre partenaire aime. Et, dans un monde idéal, chacun serait capable d’exprimer clairement ses envies et de pouvoir les satisfaire. Mais la réalité est toute autre…

Certains sujets peuvent être délicats à aborder. La plupart du temps, on n’ose pas ! Pourquoi ? Souvent par peur d’être jugée, de ne pas être dans la norme, par pudeur, par crainte de décevoir, ne sachant pas comment le dire ni quand le dire… Autant d’obstacles qui empêchent de se lancer et de s’exprimer. On espère que notre partenaire va décrypter exactement ce que l’on aime sans rien lui dire, partant du principe qu’il comprend nos signaux non verbaux.

Mais dans les faits, il y a tellement de codes que l’autre ne les repère pas toujours. Ce qui provoque ces fameux « malentendus » qui se transforment rapidement en insatisfactions.

Et puis, on en veut à l’autre car il n’a pas deviné ce que l’on souhaitait. On se complique la vie, non ? Comme le dit le vieil adage « ça va sans dire, mais ça va mieux en le disant » ! On entend souvent les copines se plaindre : « Pourtant, ça fait des années que l’on vit ensemble. Il devrait bien savoir ce que j’aime ! »

Mais ce qui nous paraît évident ne l’est pas pour l’autre. Il n’est pas dans notre esprit et ne peut pas deviner nos attentes, et ce, même si on se connait depuis longtemps. Retournons la situation : sait-on vraiment ce qui plaît ou non à notre partenaire ? Lui a-t-on demandé afin d’être certaine de répondre à son désir ? La plupart du temps, non. Souvent, on croit savoir et malheureusement on se trompe ! Bref, pas si simple d’exprimer ses envies et d’entendre ceux de notre partenaire !

Partage du PLAISIR

Parler de sa sexualité n’est pas chose simple. On ne sait pas comment l’aborder, on est mal à l’aise et on appréhende les réactions de son partenaire. Sans oublier le poids de la société et de notre éducation. On ne nous a pas appris à parler de sexualité et l’on reste avec nos frustrations sans jamais oser en parler.

Sonia raconte : « Pendant des années, mon mari me pinçait super fort le bout du sein en faisant l’amour. En fait, la première fois, j’ai apprécié. Du coup, il l’a répété à chaque fois pensant que j’aimais ça, alors que pas du tout. C’était douloureux, mais je n’ai jamais osé lui dire d’arrêter. »

Le partenaire croit bien faire et pense donner du plaisir à sa compagne, alors que c’est l’inverse. Si elle lui avait simplement dit : « Chéri, j’ai bien aimé la dernière fois mais là, ce n’est pas très agréable », il aurait compris et arrêté. Mais Sonia a eu peur de le vexer…

Sylvie, quant à elle, n’aime pas vraiment quand la pénétration dure trop longtemps, ça l’irrite, mais elle ne dit rien à son homme par crainte de le frustrer.

Ces situations sont fréquentes. Des caresses ne sont pas faites au bon endroit, pas assez longtemps, trop fort, pas assez vite, juste à côté, pas agréable, etc. Mais ce n’est pas une fatalité et tout peut changer !

Est-ce uniquement notre partenaire qui détient la clé de notre plaisir ? Quand il s’agit de sexualité, tout devient plus complexe.

Avant d’en discuter, il convient de se poser quelques questions : sait-on ce que l’on aime ? Que veut-on qu’il nous fasse ? Qu’est-ce qui nous excite ? Quelles caresses aime-t-on ? Les préliminaires durent-ils suffisamment longtemps ? Qu’aime-t-on faire ? Prend-on du plaisir à lui faire plaisir ?

La relation sexuelle est avant tout un partage du plaisir. Il ne s’agit pas d’exiger, mais d’indiquer avec douceur à notre partenaire nos envies et ce, sans reproche.

Votre partenaire appréciera et vous aussi, alors osez !

Petites astuces pour mieux communiquer

  • Positivez : commencez par faire part de votre plaisir à votre partenaire après la relation sexuelle, en lui disant ce que vous avez aimé et non vos frustrations. Par exemple : « J’ai adoré quand tu m’as caressé lentement… »
  • Demandez-lui : « Aimes-tu quand je te caresse de cette façon ? », « Aimerais-tu aller au-dessus, ou aimerais-tu que j’y aille ? », etc.
  •  Employez le « je » et non le « tu » : « J’aimerai bien la prochaine fois que l’on essaye telle position, j’aime bien quand on se caresse de telle façon », etc.
  •  Indiquez-lui avec votre main sur la sienne, doucement, les mouvements, le rythme sur les parties de votre corps que vous appréciez. Cela sera perçu comme une délicieuse invitation !
  • Murmurez-lui vos souhaits dans le creux de l’oreille : « Plus vite, doucement, arrête, continue, viens », etc.
  • Exprimez votre plaisir avec des mots, des sons, des mouvements de votre corps quand votre partenaire vous en donne.
  • Parlez-lui avant la relation : « Et si la prochaine fois, on le faisait comme-ci ou comme ça, qu’en penses-tu ? Et toi, de quoi as-tu envie ? ».
  • Agissez : prenez à votre tour des initiatives. Soyez actrice de ce jeu et non pas dans l’attente. Montrez lui que vous aimez ce moment de partage.