ENQUÊTE : LE LIBERTINAGE

en NOUVELLE CALÉDONIE

Un grand Merci à tous les libertins qui ont participé à cette enquête.

*Résumé de l’enquête sexologie réalisée par Charlotte de Buzon en octobre 2017.

 

La Nlle Calédonie est-elle Libertine ?

 

Qu’est-ce que le libertinage ?

Le libertinage existe depuis des siècles et peut revêtir plusieurs formes. La définition serait « conduite de celui ou celle qui a des mœurs très libres et qui s’adonne sans retenue aux plaisirs de la chair. » En d’autres termes, qui s’amuse sexuellement avec d’autre personne en + de son/sa partenaire.

Aussi, le libertinage est  un fantasme pour 31% des hommes et 13% des femmes. En s’imaginant une expérience d’un plan à plusieurs dans un endroit intime comme la maison ou l’hôtel plutôt que dans un club.

Mais ici, en Calédonie il n’existe pas de club libertin. En général ces clubs ouvrent dans des grandes villes permettant ainsi l’anonymat. Ce qui parait difficile ici en NC.

Qui est libertin(e) ?

Le plus souvent, ce sont des couples entre 35 et 45 ans, hétéro ou homo, qui recherchent de nouvelles expériences, pour pimenter leur vie sexuelle, rebooster leur libido ou simplement par curiosité.  Certains célibataires sont adeptes au libertinage ; en  ayant une sexualité sans engagement.

D’après une étude IFOP de 2015, 5% des Français auraient déjà pratiqué l’échangisme. Il y a des libertins d’un soir, des occasionnels et des habitués.

Les calédonien(e)s sont-ils/elles libertin(e)s ?

OUI, il y a des libertins en Calédonie !  Mais aussi des libertins de passage en NC.

On retrouve bien sur des libertins de tout âge et surtout de tous les milieux culturels et sociaux  qui représentent la diversité calédonienne.

Éric, 47 ans, explique : “Je suis libertin depuis 10 ans et je me rends compte qu’il y a de + en + d’adeptes ici à Nouméa. Dans le milieu que je fréquente, d’une trentaine de libertins on est passé à + de 100 à ma connaissance. Et il existe plusieurs groupes.”

Il est difficile d’estimer le nombre de libertins sur le caillou car peu de personnes avoueront s’adonner à ces types de plaisirs‟ commente Sophie, 36 ans de Nouméa.

Le libertinage accepté ou critiqué en NC ?

Les pratiques libertines ont longtemps été considérées comme perverses et aujourd’hui ce n’est plus le cas . Entre adultes consentants, le libertinage ne pratique rien d’interdit par loi.

Mais la société et la religion imposent une certaine morale indiquant  que le sexe ne se pratique qu’à deux. Ici, les mentalités changent doucement. Le libertinage n’est pas encore accepté.

Ce n’est pas toujours simple, raconte Albert, 38 ans  de Koné. Je dois rester très discret car tout le monde se connait ici et les ragots se colportent rapidement. En fait, le + souvent je vais sur Nouméa même si à Koné il y a quelques libertins ‟.

Les pratiques

libertines les plus courantes  en Nlle Calédonie:

En 1ere position :  Le Mélangisme qui consiste à pratiquer des préliminaires avec un autre couple mais la pénétration étant exclusivement réservée avec son/sa partenaire.

Le Triolisme : cette pratique consiste à avoir une relation sexuelle à trois. ( cf : film culte Les Valseuses de Bertrand BLIER)

L’Echangisme : 2 couples qui échangent de partenaires.

Le Candaulisme : l’un des 2 partenaires regarde l’autre avoir une relation sexuelle avec une tierce personne sans intervenir.

Le côte à côtisme : avoir une relation sexuelle avec son/sa partenaire à côté d’un autre couple qui en fait de même.

et bien d’autres  pratiques …

“Je finis par connaitre la plupart des libertins ici en NC. Sinon je les repère facilement par leurs attitudes. Il y a quelques signes qui ne trompent pas que seul(e) un(e) initié(e) percevra‟ raconte Cathy , 46 ans de Dumbea.

 

Il y a-t-il des règles ?

La règle principale du libertinage est le respect du NON.

Aucune pratique n’est jamais imposée.

Le milieu libertin se dit d’une grande courtoisie, solidaire et uni. On ne se moque pas, on n’injurie pas.

La libertine n’est pas une femme “Facile ‟ et doit être respectée. La galanterie est exigée ainsi que la discrétion.

Il faut être très prudent car dès que l’on cherche à partager une pratique sexuelle cela attire toutes sortes de personnes qui parfois sont malveillantes.

 

Comment se rencontrer ?

Cela se passe souvent par les sites de rencontres.

“ Et parfois lors de soirée en discutant, on découvre des libertins; on a une certaine façon de parler de la sexualité  …nous dévoile Kevin, 29 ans de Bourail.

Nicolas, 48 ans, Nouméa, nous livre sa technique : “ Avec ma femme nous pratiquons 1 fois par mois le libertinage. Le plus simple est de recontacter ceux que l’on connait. Mais parfois, rechercher de nouvelles personnes est aussi très excitant. Je sélectionne sur les sites 2 ou 3 profils d’homme que ma femme apprécie et je commence à amorcer le dialogue. Elle prend le relais et discute avec eux sur ce que nous aimerions faire ensemble. Puis, elle en choisit un. Ensuite, on décide de se rencontrer dans un bar la journée pour faire juste connaissance. Et l, si ça smatch on se fixe un rdv pour s’amuser. ”

 

Pas pour tous

Le libertinage n’est en aucun cas une reproduction du porno. Cela se pratique avec Respect, Bienveillance et Discrétion.

Ainsi, il n’y a pas de notion de performance bien au contraire. Ces pratiques libertines sont basées sur une ambiance de séduction, de liberté sexuelle et de plaisir partagé.

Le libertinage est une  façon de vivre sa sexualité différemment. Mais ça ne peut pas plaire à tout le monde.

Isabelle, 32 ans Mt Dore : « Ma compagne  souhaitait que l’on fasse un plan à 3.  Au début, j’étais contre et puis nous avons tenté l’expérience du libertinage. Ce fut plus sympa que je l’imaginais. Mais cette expérience m’a suffi par contre ma chérie souhaite recommencer » .

 

En fait, être Libertin(e)  n’est pas anodin. 

Avant de se lancer dans ce type d’aventure, il faut être bien stable dans son couple et définir à l’avance ce que l’on peut accepter ou pas.

Parfois cela peut complètement déséquilibrer le couple et ça peut aussi créer une complicité…

 

*Pour préserver l’anonymat des libertins de Nlle Calédonie qui ont témoignés leurs prénoms  ont été changés.

 

Charlotte de Buzon

Sexothérapeute

Sexologie

Sexologue à Nouméa